Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog d' Alexandre BAIN vigneron à Pouilly Fumé
  • : L'ensemble de notre vignoble est cultivé selon la méthode biologique et biodynamique. Les terroirs les plus fragiles sont labourés à l'aide de notre cheval de trait percheron. Tous nos raisins sont cueillis à la main et à bonne maturité. Nous poursuivons ce travail de respect de l'environnement au chai en travaillant essentiellement avec du jus de raisin fermenté sans l'ajout de produit oenologique. Nous obtenons des vins natures, authentiques, sains et digestes pour le dégustateur.
  • Contact

Recherche

Archives

23 mai 2014 5 23 /05 /mai /2014 09:12

Comme vous l'avez remarqué, l'année 2014 - d'un point de vue climatique - a démarré dans la continuité de l'année 2013. La météo fût marquée par des journées d'une douceur remarquable et beaucoup de journée très humide. Comme disent les anciens : "on peut dire qu'on n'a pas eu d'hiver". J'ai relevé à Boisfleury seulement cinq matins avec des températures inférieurs à zéro degré Celsius. Habituellemnt nous sommes plutot autour de trente jours, voyez la différence !

 

A la suite de cette longue période hivernale mars et avril fûrent  plutôt chaud et sec jusqu'au 24.

Impossible pour moi de réaliser une application de préparation biodynamique 500P. 

Cette préparation destinée au sol a une efficacitée maximum lorsqu'elle est positionnée vers le débourrement certes (ou après les vendanges) mais surtout lorsque les conditions locales de sol sont les meilleures.

C'est à dire des sols suffisamment réchauffé (ce fût le cas depuis début mars) et avec une humidité suffisante (j'ai pour habitude de tester la terre en serrant une poignée de terre et observer la façon dont celle ci se tient en position).

Hors nous avons au cours de ces deux mois subit le vent d'Est un vent asséchant, intéressant dans les derniers jours précédent vendange pour concentrer la matière mais aussi assainir le coeur de souche mais peut profitable à notre fameuse 500.

 

Le mois de mai a débuté comme avril avait fini : sous la pluie. Les sols étaient à nouveau gorgé d'eau ce qui n'est pas un problème en soit. Par contre, les pluies ou orages incessants lavent la préparation ce qui n'est pas plus souhaitable.

 

Il m'aura fallu attendre la mi mai et les derniers jours du calendrier lunaire en lune descendante pour faire mes applications sur plusieurs soirées.

 

Comme à mon habitude j'utilise de l'eau de pluie uniquement que je chauffe à une température voisine de 37° Celsius.

A cela j'ajoute dans mon dynamiseur la valeur de 100 grammes par hectare de 500P de belle qualité, bien conservée dans ma caisse faite de bois et de tourbe. La dynamisation doit démarrer après 16 heures au printemps pour se terminer une heure après. J'éclaircie ma solution au travers d'un linge en lin bio et la préparation est prête pour application.

IMG_1031.jpg

 

DSCF0001.JPG

Ce sont des préparations que l'on confectionne avec le collectif des biodynamistes de Touraine sur la ferme de Bruno Allion. Nous nous réunissons plusieurs fois par an pour élaborer et mettre en terre toutes nos préparations. C'est aussi pour moi une journée importante où j'écoute les collègues expérimentés et je profite de formations sur d'autres thèmes tel que l'arboriculture biodynamique ou l'apiculture biodynamique (j'y reviendrai).

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 DSC_2575.JPG

 

Voilà la dynamisation est terminée, place à l'application maintenant avec le pulvérisateur en cuivre de 14 litres. La préparation est efficace pendant les deux heures qui suivent le brassage, je dois donc ne pas trainer, marcher d'un bon pas et espérer que tout fonctionne au mieux.

Je prends 8 rangs de vigne et suis capable pendant les deux heures de couvrir quatre hectares à moi seul.

Partager cet article

Repost 0
Published by Alexandre BAIN - dans Vigne et Vin
commenter cet article

commentaires