Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog d' Alexandre BAIN vigneron à Pouilly Fumé
  • : L'ensemble de notre vignoble est cultivé selon la méthode biologique et biodynamique. Les terroirs les plus fragiles sont labourés à l'aide de notre cheval de trait percheron. Tous nos raisins sont cueillis à la main et à bonne maturité. Nous poursuivons ce travail de respect de l'environnement au chai en travaillant essentiellement avec du jus de raisin fermenté sans l'ajout de produit oenologique. Nous obtenons des vins natures, authentiques, sains et digestes pour le dégustateur.
  • Contact

Recherche

Archives

23 juin 2007 6 23 /06 /juin /2007 10:58
Travailler avec les principes de culture bio-dynamique imposent aux vignerons de pulvériser au moins deux préparations bio-dynamiques différentes : 
- la bouse de corne appelée 500 ou 500 Préparée (lorsqu'elle est ensemencée des six préparations habituellement destinées au compost bio-dynamique)
- la silice de corne appelée 501

On doit préférentiellement appliquer en premier la 500 destinée au sol puis la 501 destinée au végétal en lui-même.

La préparation bouse de corne est obtenue par la fermentation dans le sol durant la période hivernale, de bouse de vache de bonne qualité qui a été introduite dans des cornes de vaches.
Elle doit être humide, de nature colloïdale, de couleur brun-noir, sans odeur ou avec une légére odeur humique de sous-bois.


DSCF0001.JPG

Cette préparation s'adresse au sol et aux racines de la vigne :

- c'est un puissant édificateur de la structure du sol
- elle favorise l'activité microbienne et la formation d'humus
- elle stimule la germination des graines, la croissance générale du système racinaire et particulièrement son développement verticale vers la profondeur
- elle aide à la dissolution des formations minérales dans les sols, même en profondeur (alios), et peut aider à lutter contre les phénomènes de salinisation.


Avec Sébastien, nous avons choisit d'apporter au sol de la 500 Préparée.



Pour appliquer dans de bonne condition la 500 ou 500 P, on se doit de l'appliquer en soirée, sur un sol chaud et humide et après une dynamisation d'une heure. 

La dynamisation consiste à émulsionner la préparation par un mouvement rotatif, la force centrifuge fait monter le liquide sur la paroi du récipient tandis que la force centripète creuse un entonnoir au centre du vortex. En changeant de sens tout doit s'inverser.
La dynamisation génère donc un mouvement et une forme, mais également l'oxygénation indispensable à la multiplication de la vie. Le renversement de ces surfaces consécutif au changement de sens amène la "mémoire du produit dans l'eau".

Pour vous éclairer un peu plus, vous pouvez consulter ces 2 vidéos :

Je commence à dynamiser  puis Sébastien prend le relais (il est le bienvenu !!!)

 

 

Sébastien Riffault, artisan-vigneron à Sancerre, en pleine action...

 



Nous avons réalisé ensemble ces applications sur nos domaines respectifs dans d'excellentes conditions cette année, en jour fruit ou racine. Pour ce faire, nous utilisons une pompe à dos en cuivre. La pression d'application est inférieur à 1 bar et le volume de bouse de corne par hectare est de 35 litres.

Dans quelques jours maintenant nous procéderons à l'application de la 501 nécessaire à la plante compte-tenu des conditions météorologiques des trois dernières semaines. Températures fraiches, pluies et quelquefois grêle composent  chaque soir notre quotidien. La pression parasitaire est importante, une application de 501 peut aider la plante à passer cette mauvaise période en complément d'une application de tisane de prêle et de valériane.

La suite, prochainement.......

Partager cet article

Repost 0
Published by Alexandre BAIN - dans Vigne et Vin
commenter cet article

commentaires